Accueil » Sémantique Générale

Sémantique Générale

Ma pensée, A.E. VAN-VOGT et Alfred Korzybski

Dans un commentaire sur un film à venir j’en suis venu à parler de mon auteur de SF préféré (Asimov et Clarke quasi à égalité 🙂 ) A. E. Van-Vogt et de là j’ai glissé sur un sujet qui lui était cher : la Sémantique Générale de Korzybski. Je lisais Van-Vogt ado et je devins persuadé de la pertinence de ce qu’il présentait comme mode de pensée dans la série des non-A. De là je me suis mis à faire constamment la différence entre les choses et la représentation des choses. Hélas dans ces années 70 pas d’internet, peu de possibilités pour un jeune vivant loin d’une grande bibliothèque d’approfondir. C’est donc bien plus tard que je pus découvrir Korzybski et sa théorie (sa méthode ?), la Sémantique Générale ; avec la limitation de mon extrême faiblesse dans la langue des Simpson (ras le bol de Shakespeare) je ne dus me contenter que des traductions (qui ne sont pas l’œuvre).

La façon de penser qui consiste à ne considérer jamais une représentation d’une chose comme la chose mais une incomplétude de celle-ci est ancrée au plus profond de ma façon de pensée. Un peu frustrant d’avoir en tête que de tout je ne peux avoir qu’une connaissance partielle mais salutaire aussi. Cela m’a beaucoup aidé dans mon travail pour analyser les informations, les connaissances).

Si on applique totalement ce fonctionnement, la frustration de ne pas TOUT savoir sur TOUT ce qui est porté à sa connaissance a de quoi rendre fou. Je me suis construit mon petit système perso que j’appelle le principe des décimales et de la résolution. Pour tout il faut se satisfaire d’une précision décimale. Ainsi si je mesure une table je peux me contenter des millimètres même si c’est imprécis.

Le progrès est souvent un gain de décimales qui permet de parvenir à une meilleure résolution. Ainsi Si j’observe la matière avec certaine résolution je découvrirais des atomes. Ajoutons quelques décimales, le noyau et les électrons se « distinguent », encore quelques unes et neutrons et protons, encore et…

Encore une publication essentiellement onanique dont le but est de faire le point sur ma pensée et qui vous prouve que de vouloir faire obstacle à la folie, je ne suis pas parvenu.