Je veille, petits billets sur ce que je vois passer. #0

Préambule

Bienvenu sur ce numéro 0 de ma veille.

Ces billets ne seront pas réguliers, leur fréquence dépendra des événements mais sauf circonstances particulières le maximum sera hebdomadaire.

Vous trouverez ici des éléments, des faits… liés à l’informatique, la technologie voire à aux sciences si l’intêret à terme semble pertinent pour les domaines précédents.

N’hésitez pas si vous voyez passer des infos ou si des sujets vous tiennent particulièrement à coeur à nous les communiquer pour que nous puissions les traiter.

thèmes

  • Windows 10 1903

Désolé, cette fois ci sujet unique car ces billets doivent rester brefs et la nouvelle évolution de Windows 10 est assez conséquente.

 

Windows 10 version 1903

Microsoft à comme volonté de réduire les versions majeures pour faire à terme un Windows à évolution constante. Avec un peu de retard la mise à jour bi-annuelle vient de sortir malgré son code 1903 elle se nomme « may update » 😉

Passons en revue quelques nouveautés.

  • Le thème clair, c’est à la mode mais personnellement je préfère un  thème sombre, il me fait moins mal aux yeux (et économise la batterie de ma machine 🙂 ). Bon une fonctionnalité juste cosmétique.
  • Aménagement et allégement du menu Démarrer.
  • Cortana et Recherche se séparent. Pour moi c’est très positif. Microsoft s’aperçoit que son assistant Cortana est très à la traine derrière les produits d’Amazon et Google. Personnellement j’utilise énormément la recherche qui est très performante.
  • Il est nécessaire de garder 7Go de stockage disponible pour les mises à jour.
  • Pas mal de changements dans la mise en page des paramètres, plus lisibles selon moi.
  • Les mises à jour de fonctionnalités ne seront plus forcées mais signalées. 
  • L’historique de sécurité est remanié, plus complet.
  • Une protection contre les falsifications est implémentée.
  • Il y a la possibilité de créer un compte Microsoft sans mot de passe avec un numéro de téléphone (portable car SMS).
  • Certains problèmes seront résolus automatiquement, pour les autres amélioration de l’aide. Vu le niveau ils ne peuvent que faire mieux dans ce domaine.
  • Les paramètres réseaux, notamment IP sont plus faciles à modifier.
  • Un bon point pour l’ergonomie et le handicap, la taille et la couleur des pointeurs sont désormais modifiables.
  • Sur les versions pro et plus, installation possible d’un bac à sable pour y faire tourner des applications douteuses.
  • La capture d’écran est plus performante et permet, à mon avis, de se passer de logiciels tiers dans la très grande majorité des cas.

Pas mal d’autres de petites nouveautés que je vous conseille d’aller voir sur un des articles qui m’ont aidé à rédiger ce billet : lecrabeinfo.net

 

 

Conclusion et remarques

Ce billet étant un numéro 0, donc un prototype, vos remarques sont plus que jamais les bienvenues.

Sources

Pour ce billet

  • https://lecrabeinfo.net/windows-10-1903-may-2019-update-19h1-changelog-liste-nouveautes.html
  •  

Récurrentes

 


J’aime la science participative. Ainsi la plupart de mes machines font tourner un projet BOINC. J’aime aussi la nature et découvrir ce qui se passe autour de chez moi.

Hélas je suis et je pense je serai toujours nullissime en identification :). Je connaissais divers projets participatifs pour l’inventaire de vivant mais je viens de découvrir l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN).

Déjà on peut découvrir pas mal de choses sur ce qui nous entoure. Ainsi dans mes pâtures je voyais souvent une plante qui m’intriguait. J’ai fait une recherche sur le site pour ma commune et j’ai trouvé :

Anacamptis morio

Anacamptis morio (L.) soit l’ Orchis bouffon

Je savais que des orchidées poussaient dans nos prairies Hautes-Garonnaises, j’observe cette plante tous les ans (et ne tond ni ne brois là où elle est présente. Je sais enfin ce quelle est.  et j’ai trouvé une fiche un peu plus descriptive sur Wikipedia

Participez

Voila une bonne chose mais il y a plus, bien plus. Les applications d’inventaire.

Disponibles sur Android et IOSINP espèces vous permettra d’envoyer des photos géolocalisées qui seront analysées et pour lesquelles vous recevrez des informations :

Une fois l’observation envoyée, vous serez informés des avancées concernant le traitement de vos observations. En fonction de la qualité de votre photo et des éléments transmis, cumulez des points et gravissez les échelons. De leur cäté, les experts complèteront les cartes de répartition des espèces. Devenez ainsi un observateur de la biodiversité de votre commune et un acteur de la connaissance ! Rejoignez vite les milliers d’observateurs déjà membres de la communauté INPN-Espèces.

 

Je ne déplace plus que très très peu mais il est sur que j’ai déjà pas mal de travail sur mes presque quatre hectares de terrain.

 


Dans le menu du site est apparu un nouvel onglet : Chantiers . Vous y trouverez des articles en cours de rédaction ou écrits partiellement.

Exemple : Creality Ender 3 installation Carte MKS Gen l et écran TFT décrit la mise à jour de mon imprimante 3D Creality Ender 3 de sa carte mère d’origine vers une MKS Gen L avec ajout d’un écran tactile et quelques autres babioles. Cet article est rédigé au fil du projet, y compris avec mes réflexions de départ, les aléas rencontrés, les changements de stratégie. Bref du temps le plus réel possible 😉

Ces articles n’apparaissent pas sur la page d’accueil car non terminés ils sont constamment mis à jour. C’est un nouveau format que je teste, j’espère qu’il vous plaira. Les sujets traités pourront être très variés du DIY comme le premier de la série jusqu’à la rédaction d’une nouvelle de SF (Celle que j’imagine tous les soirs comme système pour m’endormir par exemple 🙂 🙂 ):)  )


Petite introduction

Comme pratiquement tout ce qui est sur ce blog cet article est libre de droits. Cependant les liens qui en sortent peuvent avoir un statut différent notamment de citation, veillez à les respecter. Si vous appréciez mon travail et l’utilisez je serai heureux d’être cité ainsi qu’un lien vers cet article (ne serait-ce que pour bénéficier des mises à jour, corrections ou améliorations).

Comme tout ce qui se trouve sur ce site pas de partenariat commercial, pas d’affiliation… Bref je ne touche rien de personne. Ce que je fais je le fais gratuitement. Parfois je me pose la question de mettre une whislist amazon, il y a tellement de petits trucs dont je rêve (mais je suis marié 😉 ).

Description du projet.

J’utilise une Créality Ender 3 avec sa carte mère d’origine. J’ai déjà fait quelques améliorations comme des amortisseurs de vibrations sur les moteurs pas à pas ou un nivellement automatique du plateau avec un touch mi de hotends.fr  . Hors la carte d’origine est limitée que ce soit en puissance CPU, mémoire de stockage ou extensions (drivers moteurs soudés par ex.). Inspiré notamment par un vidéo youtube de l’excellent Guéroloco (voir https://youtu.be/hDuWm9dLwFs)  je vais procéder à l’installation d’une carte MKS Gen L et d’un afficheur tactile de même origine. Je vais en profiter pour installer un mosfet de commande du lit chauffant. Je veux aussi intégrer le tout dans un boitier où la carte sera plus à l’aise. Ce boitier va accueillir également l’octopi qui me permet de gérer l’imprimante à distance.

C’est ce chantier que je vais narrer dans cet article. Je vais le compléter au fil du travail réalisé et tenter de le documenter au maximum afin de permettre au plus de gens possibles soit de le suivre pour faire les mêmes modifs, soit de s’en inspirer.

Versions :

L’imprimante étant maintenant fonctionnelle l’article va sortir de la catégorie chantier pour pouvoir apparaître sur l’accueil du site. Cependant je vais continuer à améliorer le système ou rectifier des erreurs. A cette fin je vais sortir des version datées avec ci-dessous des commentaires sur les modifications.

  • 01/07/19 : Première version avec imprimante testée, apparemment fonctionnelle mais sans test d’impression réelle.

à faire :

  • Vérifier les Vref des drivers
  • Avoir en plus de l’écran tactile l’écran d’origine de l’ender 3
  • Customiser l’écran tactile, ajouter des fonctions personnalisées
  • Intégrer le raspberry et des perifs annexes – fait partiellement, dans boitier avec alim-

 

 Choisir le matériel et les options

Il me faut tout d’abord une carte MKS Gen L et un afficheur TFT. C’est sur bangood que j’ai trouvé mon bonheur : (https://www.banggood.com/TFT32-Full-Color-LCD-Touch-Screen-MKS-GEN-L-Mainboard-with-5Pcs-Red-A4988-Driver-for-3D-Printer-p-1341254.html?rmmds=myorder&cur_warehouse=CN). Ce qui est dommage c’est que les drivers sont de A4988 bien moins bons que les TMC 2208 mais ceux-ci n’entraient pas pour l’instant dans mon budget, je procéderai au remplacement plus tard ayant dans ma tête une idée d’utilisation des A4988 ;). 

J’ai complété la commande par un MOSFET (https://www.banggood.com/MOSFET-High-Power-Heated-Bed-Expansion-Power-Module-MOS-Tube-for-3D-Printer-Prusa-i3-Anet-A8A6-p-1356434.html?rmmds=myorder&cur_warehouse=CN). J’avoue que cette modif n’est pas indispensable, le lit chauffe assez vite

J’ai dans mes stocks deux modules de deux relais qui pourront être utilisés pour commander de la ventilation ou l’éclairage led du caisson dans lequel se trouve l’imprimante.

Je dispose aussi de plusieurs modules de régulation de tension, je pourrai en utiliser un pour l’alimentation du raspberry dédié à octoprint mais je ne suis pas très chaud (à l’inverse de ce qui risque d’arriver au module 😉 ) car la Ender 3 est alimentée en 24 V et abaisser à 5 V je n’aime jamais beaucoup même si ces modules à découpage sont bien plus efficaces que les régulateurs classiques.

Loger tout ce petit monde

Le boitier d’origine de l’électronique est bien trop petit et a des ouvertures ne correspondant pas à la carte MKS, je vais donc en imprimer un. Je ne vais pas le modéliser moi-même, d’une part je suis peu doué pour cela et d’autre part on trouve des choses bien faites. Comme souvent ma source est thingiverse  où j’ai d’ailleurs une collection assez importante de modèles pour la Ender 3 :).

Le plus difficile a été de faire le tri dans les nombreux modèles proposés. Je veux que tout soit accessible par l’avant car si je dois intervenir sur la carte ou le raspberry il n’est pas des plus faciles de retourner l’imprimante dans son caisson.

J’ai pour l’instant ces deux modèles en vue :

Le second a ma préférence mais il faut que je compare les dimensions et perçages entre la Gen L et la V1.0

On verra cela demain.

 

Demain s’est transformé en trois jours 🙂

J’ai reçu le matériel (carte, afficheur et mosfet).

J’ai imprimé le boitier (le second de ma liste et il ne me plait pas.

Pas de place pour le rasberry (j’ai mal lu et mal regardé les photos sur thingiverse) mais surtout je n’ai pas ce gros ventilo que va souffler sur le dessous du lit chauffant. Bon du filament et surtout plus de 20 heures d’impression perdu, ce n’est pas grave. En fait que le raspberry soit dedans ou pas ne me gène pas, mais le ventilo beaucoup.

Je vais peut-être l’utiliser temporairement car un autre boitier ne devrait rien changer ou presque au câblage et paramétrage de la carte.

En attendant j’imprime le boitier de l’afficheur.

 

Tant que j’y suis une photo de l’imprimante dans son caisson :

A noter que le filament est dans un caisson annexe sur le dessus du principal avec moult sachets de silica gel pour absorber toute humidité. Dans mes projets pour un avenir très proche, la construction d’un meilleur caisson filament qui pour l’instant n’est qu’une caisse en plastique retournée.

 

Bon j’ai changé de boitier, j’ai pris : Ender 3 MKS Gen L Board Relocator/Adaptor ce n’est pas l’idéal car je voulais tout sur l’avant mais cela fait l’affaire.

Cela donne ça :Et ça une fois rempli : Ce n’est pas encore ce que je souhaite, j’ai notamment été obligé de sortir les TL-Smoother sur sa face arrière et pas de place pour le MosFet.

 

Pour en finir (temporairement) avec les boitiers je vais recycler le boitier numéro 1 sur l’avant pour y placer le raspberry avec octoprint ainsi qu’un abaisseur régulateur de tension pour l’alimenter. Peut-être aussi une carte relais pour les bandeaux de leds et la ventilation du caisson. 

 

 

Installation physique

Carte GEN L avec driver A4988

La carte est câblé de façon classique en suivant ce très bon tuto : Tutoriel installation MKS sur Ender 3 (Pro)  qui a l’avantage de prendre en compte l’écran MKS TFT 32 et le touch-mi. Attention comme mes drivers sont des A4988 il faut dans le configuration.h de marlin positionner ces variables de cette façon :

// Invert the stepper direction. Change (or reverse the motor connector) if an axis goes the wrong way.
#define INVERT_X_DIR false
#define INVERT_Y_DIR false
#define INVERT_Z_DIR true

Vous trouverez un zip avec la config de marlin qui marche bien en fin d’article.

Je pense que j’aurai d’autres réglages à faire mes premiers tests montrent un déplacement assez lent des axes.

J’ai réglé les Vref des drivers à 0,58V pour X,Y et Z et à 0,72 pour l’extrudeur mais j’ai encore des doutes sur ces valeurs en effet sur un forum j’ai trouvé respectivement 0,725 et 0,9V.

J’ai utilisé le tuto du Güeroloco : Ajuster le voltage des Drivers (pilotes) d’une imprimantes 3D C’est bien détaillé comme d’habitude.

Vous trouverez les datasheet des moteurs dans les annexes, en bas de cet article.

la formule de calcul :  8XImaxX0,068.

Carte GEN L avec driver .TMC2208

La carte est câblé de façon classique en suivant ce très bon tuto : Tutoriel installation MKS sur Ender 3 (Pro)  qui a l’avantage de prendre en compte l’écran MKS TFT 32 et le touch-mi.

Il faut modifier les jumpers qui sont sous les drivers. Seuls les deux plus à gauche (donc vers le bornier vert d’alim) doivent être gardés.

Position des jumpers sur carte MKS GEN L avec drivers TMC 2208

Driver TMC2208 en place vu de près

 

Attention comme mes drivers sont des tmc2208 il faut dans le configuration.h de marlin positionner ces variables de cette façon :

// Invert the stepper direction. Change (or reverse the motor connector) if an axis goes the wrong way.
#define INVERT_X_DIR false
#define INVERT_Y_DIR false
#define INVERT_Z_DIR true

#define INVERT_E0_DIR false
#define INVERT_E1_DIR false
#define INVERT_E2_DIR false
#define INVERT_E3_DIR false
#define INVERT_E4_DIR false

Vous trouverez un zip avec la config de marlin qui marche bien en fin d’article.

Je pense que j’aurai d’autres réglages à faire mes premiers tests montrent un déplacement assez lent des axes.

J’ai réglé les Vref des drivers à 0,76V pour X,Y et Z et à 0,9 pour l’extrudeur. A noter que le Güeroloco utilise 0,9V pour tous les moteurs. Mes calculs et ce tuto (en anglais) : Installing the MKS Gen L with TMC2208 Silent Stepper Motor Driver, me donnent ces valeurs. Je pense que 0.9V ne pose aucun problème mais je veux limiter la chauffe des moteurs au maximum. Je pourrais toujours modifier si j’ai des problèmes de sauts de pas.

J’ai utilisé le tuto du Güeroloco : Ajuster le voltage des Drivers (pilotes) d’une imprimantes 3D C’est bien détaillé comme d’habitude.

Vous trouverez les datasheet des moteurs dans les annexes, en bas de cet article.

la formule de calcul : (Irms*2.5)/1.9

Pas de problème pour le branchement par contre c’est un chantier encore en cours car si le système est fonctionnel je veux ajouter des commandes dans le menu.

Vous trouverez à la fin de l’article mes fichiers firmware et config, il suffit de les copier (après décompression 😉 ) à la racine d’une carte SD et de l’insérer dans l’afficheur puis de mettre sous tension et la mise à jour se fait automatiquement (cela peut prendre un peu de temps).

 

 

Sources

J’ai finalement dû me bagarrer avec pas mal de sources différentes pour réussir à avoir quelque chose de fonctionnel. Vous trouverez ci-dessous à peu près tout ce qui m’a été utile.

Carte MKS GEN L

Ecran MKS TFT 32

Boitiers

Les datasheet des moteurs

Divers

 le firmware qui va bien : Marlin-1.1.9 mks-touchmi ender 3 rouzejp

les fichiers de config pour l’afficheur : https://wp.me/a1XmtA-Ig

 

 

 

 

 


J’ai largement plus d’un millier de livres papiers dans ma bibliothèque. Depuis maintenant quelques années je suis passé à la liseuse notamment à cause de problèmes d’arthrose des mains et des poignets. Je lis depuis plus de 55 ans maintenant (j’en ai 61), les livres ont été les compagnons de mes solitudes, de mes maladies, un immense plaisir. Ils ont été aussi les bâtisseurs de ce que je suis notamment en tant qu’autodidacte de l’ère pré-internet. Ils ont été surtout une porte vers le rêve, l’ailleurs. 

Je suis de ceux qui ont eu avec l’objet physique qu’est le livre un contact charnel. De ceux que l’odeur d’une bibliothèque enivre (enlivre ?).

Mais je dois impérativement faire de la place. J’ai commencé par éliminer plein d’autres choses, maintenant le gros morceau c’est la bibliothèque. 

Dans celle-ci  » heureusement « , de nombreux livres de poches, la majorité en fait.  Et oui, j’ai toujours préféré le nombre au format plus flatteur des belles éditions. Pour moi un livre doit avant tout être lu, sans cela il n’est qu’un tas de papier.

Le fait d’être essentiellement un lecteur plutôt qu’un collectionneur est une aide dans ce que je dois faire. Il m’est d’ailleurs déjà arrivé de procéder à une réduction libraire 🙂 notamment lorsque animateur de la bibliothèque de mon village d’alors j’avais fait don de quelques centaines d’ouvrages pour pallier au manque de moyens (une subvention pour un club de foot pas de problème, pour une bibliothèque…).

Je me suis préparé, j’ai récupéré en numérique la totalité des mes ouvrages préférés. Ainsi toute l’oeuvre traduite en français de A. E. Van-Vogt ou d’Asimov. D’ailleurs ma bibliothèque numérique contient plus de livres que je ne pourrais sans doute en lire et elle s’accroît sans cesse.

Quel sort donner aux futurs exilés ? Vendre ? Exclu, d’une part la valeur des poches d’occasion est négligeable, d’autre part j’ai envie de faire profiter au maximum d’autres lecteurs. Alors je pense qu’ils vont aller chez Emmaüs, ils seront disponibles à bas prix pour d’autres et ces quelque euros récoltés par l’association seront utiles.

A oui, j’arrive à m’immerger aussi bien dans un livre numérique aussi bien dans la version papier. Je ne dis pas que ce fut immédiat, il y eu une transition. Mais en fait je lis encore plus qu’avant (environ 500 livres sur l’année 2018, avantages et inconvénients d’être un lecteur express (que certains appellent expert 😉 )). Maintenant j’ai ma liseuse avec une bonne part de ma bibliothèque presque toujours avec moi. Elle est même étanche (très pratique pour le bain). Avantage supplémentaire, je lis très souvent plusieurs livres en même temps et plonge dans celui le plus proche de mon humeur du moment. Je n’ai plus à choisir celui que je vais emporter.

Ce petit billet en fait m’aura essentiellement permis de consolider mon choix sur l’avenir de ma bibliothèque qui va donc devenir en grande partie numérique. Vous remarquerez que je ne dis pas virtuelle, l’essence d’un livre est son contenu est elle n’est jamais virtuelle mais bien réelle.

 » Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse.  » Alfred de Musset

Nota : Ma liseuse est une kobo forma (voir son test sur lesnumériques.com), c’est un peu la Rolls des liseuses, elle est géniale mais assez encombrante et surtout très onéreuse. Vous pouvez en trouver pas mal de modèles pour moins de 100€. Personnellement je déconseille les kindle d’Amazon qui ont sans doute le meilleur rapport qualité/prix mais sont très prisonnières du format d’ebooks propriétaire d’Amazon (qui donc se rattrape sur les livres vendus). Moi, j’aime beaucoup kobo. Allez un petit lien vers un site dédié aux liseuses :
http://www.liseuses.net/tests-des-liseuses/

Et enfin dernier cadeaux, mon site préférés pour trouver légalement des milliers de lectures gratuites, beaucoup de classiques mais pas seulement :
https://www.ebooksgratuits.com/


J’ai rêvé que les études, l’éducation étaient un droit fondamental.

Je voyais un pays où chacun pouvait voir totalement prises en charge ses études.

Où l’on considère l’éducation, l’apprentissage comme un investissement à long terme.

Où l’égalité réelle existe vraiment, car chacun peut tout au long de sa vie faire ou refaire des études, se former. Le seul engagement, l’assiduité. À partir de là l’état fourni outre la formation et tout ce qui est nécessaire à son suivi (matériel scolaire, accès à internet, ordinateur portable…), éventuellement une pension complète, pour les plus de 16 ans une indemnité de subsistance égale au SMIC si le logement n’est pas fourni sinon celui-ci moins la valeur de celui-ci (sur une base nationale actualisée annuellement). Une protection sociale aussi et, à partir de 21 ans, une cotisation retraite. Le tout étant non imposable.

Ainsi plus de barrières financières aux études ou à la reprise de celles-ci. Une simplification, tout élève étant, de fait, boursier. Pour les plus jeunes un accès possible à un internat sans condition de ressources ni de lieu. Pour les autres, la possibilité de continuer, compléter sa formation ou de se reconvertir totalement sans l’obstacle financier.

Certes cela a un coût, important sans doute. Mais des économies seront possibles par les multiples organismes de formation et les innombrables dispositifs d’aides disparaissent au sein de l’Éducation nationale. Des programmes de construction d’hébergements massifs sous forme de campus permettent de réduire le montant des travaux puis celui de fonctionnement. Il me semble utile que ces structures soient autogérées par ceux qui y vivent.

Il ne faut pas oublier l’apprentissage dont les élèves bénéficieront naturellement des mêmes dispositifs, les maîtres, personnes physiques, entreprises ou administrations bénéficieront pour leur part d’une compensation financière substantielle.

Mais imaginez la puissance d’une société où chacun peut bénéficier de la meilleure formation.

Imaginez le potentiel de création, d’innovation, de performance.

Il faudra faire attention à ce que ce système ne se transforme pas en une machine à faire de l’employabilité. Non chacun doit être maître de ses choix de formation. Les parcours guidés ont depuis tellement longtemps montré l’incapacité de ceux qui planifient à percevoir l’avenir.

Ceci n’est qu’un rêve, il y a tellement de choses à préciser, améliorer pour que cela devienne un projet. Mais au départ de tout il y a une idée.


Je suis athée, tous ceux qui me suivent sont au courant je pense 

2018-06-29T11-22-54-107


Mais outre la beauté des bâtiments de leur décoration, j’aime aller dans des églises, des cathédrales, il y a une ambiance que j’aime, que j’aurai du mal à définir avec des mots non religieux (recueillement…). Je ne suis pas retourné à Notre Dame depuis au moins 40 ans, ce qui m’y déplaisais déjà à l’époque c’était les marchands du temple, les défilés de touristes, les machins à pièces dans tous les coins. 
Cette cathédrale était sublime et j’espère qu’elle le redeviendra. Mais partout dans notre pays il y a des lieux dans lesquels on peut aller, ressentir cette impression « d’hors du temps » parfois de simples petites églises ou chapelle ou alors d’autres monuments où l’on se sent un peu emporté. Où l’on se doit d’aller en respectant ceux qui y viennent par le silence, la discrétion. 
Quand je travaillais à Lille il m’arrivait d’aller attendre mon train dans l’église St Maurice, cela faisait longtemps que je ne croyais plus. J’étais là assis à contempler les colonnes, les statues, une sorte de médiation sans doute et j’en sortais apaisé. 
Regarder le beau, dans le calme, essayez, c’est génial.

P1000645

Qu’est-ce ?

Searx est un métamoteur de recherche en licence publique ayant comme but principal le respect de la confidentialité et la vie privée. Outre des instances publiques il peut être installé sur son propre système. Il est même assez léger pour être installé sur une simple carte Raspberry Pi.

Searx ne stocke rien, ses requêtes ne figurent même pas dans les logs du système ou dans l’historique (petite exception avec chrome où il utilise la barre de recherche.

Comme on peut le constater ci-dessus il est possible dans les paramètres avancés de limiter la recherche à des types d’informations : Général, Fichiers, Images, Informatique, Carte, Musique, Actualités, Science, Réseaux Sociaux et Vidéos. De plus la période de recherche et la langue peuvent être précisés.

Dans le menu en haut à droite (préférences) peuvent précisées un certain nombre de choses et notamment dans le premier onglet à gauche les préférences globales :

Ici la langue de recherche par défaut et la langue d’interface pourront être choisies ainsi que le thème et d’autres options que je vous laisse expérimenter. A noter en bas le resolveur Open Access DOI dont je reparlerai un peu plus loin (Searx est génial pour le monde scientifique)

Dans l’onglet « moteur » sont précisés les moteurs utilisés pour chaque catégorie de recherches. Ils sont très nombreux, vous en aurez un aperçu dans la capture d’écran ci-après.

et notamment les moteurs utilisés pour chaque catégorie de recherches. Ils sont très nombreux, vous en aurez un aperçu dans la capture d’écran ci-après.

Le troisième onglet (plugins) est à mon avis plutôt mal nommé et est constitué en fait d’options supplémentaires. L’une est très intéressante à mes yeux, la première, qui active le système de contournement des publications scientifiques payantes (le DOI dont je parlai plus haut). Une recherche est effectuée pour tenter de trouver une version gratuite (sur sci-hub par défaut). Les autres options agissent sur le comportement et sont simples à comprendre.

Rien n’est stocké mais il peut être très intéressant de conserver ses réglages pour les retrouver sur une autre machine ou un autre navigateur. A cette fin tout en bas de la fenêtre une URL est fournie avec tous les réglages. Il suffit de la copier et coller là où l’on en a besoin. Example : https://searx.me/?preferences=eJx1VU2P3DYM_TXxxdiiaQ49-RA0CBKgwAbdba4CLdE2a1l0RXlm3V9fatYf2uzmMJ6xRL73-CRyIsrikxgOJuDVJGibz-AFK8dkIgr7C8ZGLN0NS_tLulYeQr9Aj00XK88W_O2XI4HWozOzX3oK0nyn6c7TiGbgNOIq7377437GkCGVz3gK40HaRr4Kxkye476GjgIlNGIje79nfrQWRcyn-68Kco0aUNGkQswc-WndVMOS2PI0e0zYVAIdCkK0Q_NrlQacsGGxECsML9U-oO-M8nKcIBGHLOMxgh1V1d9__amEE6sPuvrl8fHbwy5A3x9u8LkSCwl7jqsR9GjTaQkG5UBpRrIjaAWmI4-ZoYuItXCXrhCxdhQ1LQMYSrp7YUjGCFsCX0_oCHSRAhhzIYecASI6R6-DliCzBxkUKBuUI3vm3mOty2sN81yI-LQ4Ndf0GDBCNttae5cuBUtPvRYCksqonVrP71aKi0zuRA0rQEF_lH6CFoKmRcgac_vSrRWCw6e3yM6VHnFMNKFsZj3z7QiO-jYVZGB74eVn7HwhLKW9fyqUC6KbUa_BAT7xP0peitnhjyTW-xpx5sLmE-fV6R1pm-w9BbUtsqcnUQeR-fB8gDZCfmwe5ItIF6xJ3hK3y28ptYte7LRlrTBkzIIkam8S2EJY4nHlxDLwCOGE2uScqZjWiYP2Nparz2dzlN1FmMBTG3FTMK2Ttldc6xQhiNc2cm8VsNuSU0Gjc4S8rNVpYfnTc_2s_c2DfHlH97cfajzkboey1_xD2Hm8_wWYSi1yJRGrg63UYCHEWlJcbFpilqeDFYPFG0I-P8sO6_zYvClQTuj3Hz78_vSiQZOHds9IENOc52JpjOtrh7exmqdbuXW05q3CYzLuQ-u0tEz69wrh7MdqwjSwa77dPzxW2xjUlmp2c_aw2-y9k7Tqf4bnnnKdl_8BUahztA==&q=%s

Les deux derniers onglets (réponses instantanées et cookies) sont moins utiles, à mon avis. Cookies montre le contenu intégral des cookies stockés sur votre machine par searx

Utilisation pratique

Passons enfin dans le vif du sujet avec un exemple de recherche :
Prenons une recherche générale sur : « Conseil Départemental »

Naturellement beaucoup de ressemblance avec les moteurs comme Google ou Bing mais des choses en plus aussi

Outre le nom de la page trouvée, un résumé et l’url on trouve sur la droite de celle-ci les moteurs de recherche ayant fournis une réponse, un lien vers la page archivée sur archive.org et un lien vers un éventuel proxy local (pas le cas ici).

En partie droite de la fenêtre pas mal de choses intéressantes dont le nombre de réponse trouvée, les moteurs n’ayant pas répondus correctement (ici piratebay).
En dessous un extrait de la page Wikipedia (dans la langue de l’interface sélectionnée dans les options)

Un petit appel à donation pour faire vivre le développement du métamoteur ce qui est bien normal.

Ensuite les choses deviennent très intéressantes avec la partie lien. On y trouve l’url de recherche mais aussi et surtout des possibilités d’exports de la recherche.

Il est possible de la récupérer dans les formats CSV, JSON et RSS. Quel intérêt ? Par exemple intégrer sa recherche dans un tableau Excel ou libreoffice qui sera lui-même partie d’un document plus large (rapport, synthèse…). A noter que j’ai vu un petit bug, si les recherches donnent trop de résultats on se trouve avec une erreur de dépassement de limite (à tester sur d’autres instances). ci-après un extrait du fichier CSV d’une recherche sur « Conseil Départemental Haute-Garonne » :

title,url,content,host,engine,score
Conseil Départemental de la Haute-Garonne,https://www.haute-garonne.fr/, »Découvrez ou redécouvrez l’histoire de la Haute-Garonne à travers conférences, … Le Conseil départemental vous offre la possibilité de remporter 50 places. »,www.haute-garonne.fr,qwant,16.0
Conseil départemental de la Haute-Garonne — …,https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_d%C3%A9partemental_de_la_Haute-Garonne, »Le conseil départemental de la Haute-Garonne est l’assemblée délibérante du département français de la Haute-Garonne, collectivité territoriale décentralisée. »,fr.wikipedia.org,bing,2.928571428571429
subventions.haute-garonne.fr | Un site du Conseil …,https://subventions.haute-garonne.fr/, »Edito. Le Conseil départemental est le partenaire privilégié des communes et des acteurs associatifs pour accompagner les projets de territoire avec une volonté réaffirmée de proximité, de réactivité et de simplicité. »,subventions.haute-garonne.fr,qwant,2.833333333333333
Haute Garonne (31) : Préfecture et conseil départemental,https://www.mairie.net/departements/conseils-generaux/conseil-general-haute-garonne-departement-31.htm, »Toutes les Informations pour le Conseil Général | Conseil Départemental de la HAUTE GARONNE (31) dans la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. Vous trouverez l’adresse, le téléphone, courriel (email), le président, le site Internet, des statistiques mais aussi les réseaux sociaux, et d’autres informations. »,www.mairie.net,qwant,2.0285714285714285
Liste des offres d’emploi – Conseil Départemental de la …,https://emploi.haute-garonne.fr/fo_annonce_lister.php,Liste des annonces; Fonction Catégorie Grade Lieu Date limite de candidature En savoir plus; Eléments 1 à 10 sur 21: 1 2 3 gtgt technicien système d’information,emploi.haute-garonne.fr,qwant,1.25
Conseil départemental – Haute-Garonne – Annuaire | service …,https://lannuaire.service-public.fr/occitanie/haute-garonne/cg-31555-01, »Le Conseil départemental, assemblée élective qui administre le département, rassemble les conseillers départementaux, élus par circonscription (canton) au suffrage universel direct pour six ans dans le cadre d’un scrutin majoritaire binominal (un homme et une femme obligatoirement) à deux tours. »,lannuaire.service-public.fr,qwant,1.1208333333333333

Mon avis

Searx est devenu mon système de recherche par défaut sur toutes mes machines et tous mes navigateurs. J’ai fait un tour de pas mal de systèmes et je revenait toujours à Google, c’est fini. Même si globalement je me moque d’avoir des fiches plus que fournies chez les tous les collecteurs d’infos il m’arrive, notamment professionnellement, d’avoir besoin de laisser le moins de traces possibles. De plus les résultats fournis me satisfont pleinement et m’évitent de devoir faire recoupes les infos entre différents moteurs donc gros gain d’efficacité. En alliance avec le navigateur BRAVE ( dont je parlerai prochainement sous la même forme que cet article) j’ai une solution de navigation sécurisée et efficace en toute simplicité que demander de mieux 🙂

Sources :


Je me suis amusé il y a quelques jours  changer le sous titre de ce site (ou blog, j’hésite toujours 😉 ) cela mérite peut-être quelques explications car derrière le gag il y a quelques bricoles un peu sérieuses.

Zététicien d’abord, j’hésite  depuis des années et des années à me qualifier pour tel. En effet ce terme évoque un professionnel dûment diplômé ce que je suis pas. Peut-être aurait-il été mieux que je me qualifie de : « zététicien amateur » ou de « zététicien autodidacte »… Mais le mode de pensée zététique est celui que j’utilise sans cesse que ce soit dans ma vie personnelle ou professionnelle, c’est même parfois fatiguant de tout analyser, de douter de tout, de rechercher les sources… D’un autre côté quel formidable outil pour ne pas gober ou dire beaucoup de conneries.

Pour une définition voir cette excellente vidéo de la tronche en biais :

Non-Aristotélicien (réformé)  ensuite, bien évidemment  l’inspiration vient des idées d’Alfred Koryzybski découvertes dans les livres de Science-Fiction d’A. E. Van-Vogt, la série des non-A (traduite pour les premiers tomes par Boris Vian et beaucoup aimée de lui). J’en ai expurgé, si je peux dire, après lecture de tout ce que j’ai trouvé sur le sujet, beaucoup de choses dont les théories liées au fonctionnement du cerveau sans doute valable dans les années 30-40 (du vingtième siècle) mais devenues fausses/obsolètes de nos jours. Viré aussi certains délires émanant de gens qui frisent parfois l’ésotérisme et plein d’autres choses (45 ans environ de cogitations sur le sujet quand-même 😆 ). Que reste-t-il ? Quelques principes qui, je trouve, s’intègrent bien dans la zététique et la démarche de la pensée scientifique :

  • Une carte n’est pas le territoire, c’est à dire que la représentation d’une chose n’est pas la chose.
  • Une carte n’est pas tout le territoire, toute représentation est partielle (l’usage du verbe être par exemple doit être fait avec précaution).
  • La langage est généralement imparfait pour décrire pleinement.
  • Usage des … (points de suspension) pour indiquer que d’autres choses, d’autres aspects existent.
  • Usage des () (parenthèses) pour préciser, indiquer, compléter…

Donc en résumé assez peu de choses mais que je considère comme capitales dans ma façon de penser.  Percevoir le monde, les informations… avec le plus de précision et le moins de biais possibles.

Suis-je dingue ? Personnellement j’ai peu de doutes 😉

 

Nota : ce site n’est pas moi mais une partie de moi 😉


Plus moyen d’aller sur un site sans devoir cliquer deux ou trois fois avant d’accéder au contenu.

D’abord il a l’acceptation RGPD (les cookies entre autres), ils m’énervent ces trucs ! Personnellement je pense que ce devrait être aux navigateurs d’enregistrer nos choix de suivi et qu’ils soient systématiquement suivi par les sites. Ici c’est la seule sollicitation que vous aurez 🙂

Ensuite on vous demande si vous voulez recevoir les notifications du site. Pour moi c’est systématiquement non. Si je veux des infos sur le site je suis assez grand pour m’inscrire sur la liste de mails ou m’abonner au fil RSS. Ainsi je n’aurai pas mon attention sans cesse perturbée.

Après on vous saute au visage pour vous inscrire à la liste de diffusion. Si je veux le faire, je suis assez grand pour sélectionner l’option si elle est présente sur la page, pas besoin de m’agresser !

Autre sujet de récrimination de ma part, les sites « amateurs » qui vous réclament du fric ! Je veux bien que ceux qui achètent réellement du matériel en toute indépendance des fournisseurs en aient besoin mais les autres ! D’ailleurs ces tests réellement indépendants me semblent un espèce en voie de disparition 😉

geralt / Pixabay

Bon sang, mon hébergement (sur lequel tourne presque une dizaine de sites plus mon serveur de mails) y compris des extensions payantes pour pour WordPress me coute un peu plus de 100€ par an ! Je considère cette activité comme un loisir et cette somme ce n’est (pour moi) pas grand chose. Et si on a pas de fric il y a des solutions gratuites avec certes moins de possibilités mais quand même de quoi faire des trucs bien (de toute façon, pour moi c’est essentiellement le contenu qui compte).


Une bonne partie des impressions 3D se résume à imprimer des machins « à la con » tirés de site comme thingiverse mais on peut aussi en sortir des trucs très utiles, exemple :

J’ai une montre sony smartwach 3, elle n’est plus fabriquée mais me donne totale satisfaction. Elle a cependant un défaut : son bracelet ! En effet il s’agit d’un ensemble qui englobe le boitier électronique. La volonté étant esthétique, il était possible de changer facilement et totalement l’aspect de la montre.

Petit problème, la montre n’étant plus produite il est très difficile de trouver ce bracelet coque. Les seuls que j’ai été capable de dénicher étaient blancs ou rose et à des prix délirants.

Changer une montre fonctionnant parfaitement m’énervant au plus haut point j’ai pensé à l’impression 3D et fidèle à ma devise : »pourquoi refaire moins bien ce que d’autres ont fait » je me suis mis en quête d’un modèle. Ce fut assez rapide Le fameux thingiverse précité m’a donné la solution :

 

Un petit défaut pas de bouton latéral, bon celui-ci est rarement utile. J’ai donc choisi d’imprimer ce modèle et de réfléchir plus tard à une modification permettant d’en mettre un (très bon entrainement pour moi qui suis nul en modélisation 😉 )

Voici donc le résultat :

Personnellement je suis très satisfait, j’ai juste eu à ajouter un bracelet standard à la coque imprimée.

Depuis que j’ai ma creality ender 3 j’ai essentiellement imprimé des pièces visant à l’améliorer, je bascule donc dans le pratique et l’utile (ce que je faisais avant avec ma prusa I3 de chez emotiontech).

 


Dans une billet repris de facebook du 22/12 je disais pourquoi je ne soutiens pas les gilets jaunes (voir : Reprise facebook de 22/12/2018 : Pourquoi je ne soutiens pas les gilets jaunes ), il semble que l’actualité m’apporte encore plus de raisons pour cela.

Selon BFM TV (je sais, BFMTV 😉 ) les réponses à la consultation en ligne lancée par CESE sur 9000 contributions et 260 869 votes arrive en tête avec 5987 vote la proposition d’abrogation de la loi Taubira.

Je pensais bien que ces protestataires étaient plutôt de la catégorie Poujadistes, très à droite. L’âge, les catégories  socio-professionnelles de bon nombre d’entre-eux les positionnaient plus à droite, voire à l’extrême droite. Bien sur il ne faut pas généraliser et un nombre substantiel sont plutôt très à gauche (Insoumis notamment) et d’autres y voient simplement un écho à leur révolte face aux évolutions de la société.

Bref en bonne partie une assemblée de circonstances et non de sentiment politique profond pour une société plus juste. Une union de moi et pas un nous.

Quand je regarde un peu plus les autres revendications il me semble depuis toujours y voir de très nombreuses incohérences. Par exemple moins de taxes mais plus de services publics.

Quelle tristesse que la gauche non extrême n’existe plus qu’au travers de lamentable Mélenchon ! Le Parti Socialiste a fait son temps et s’est, à mon avis, totalement discrédité pour son soutien à une politique libérale. Je regrette que Benoit Hamon n’est pas la carrure pour refonder une gauche sociale, ouverte… Que reste-t-il comme espoir ? Franchement je n’en vois pas beaucoup. Mes craintes sont que à notre tour nous ne basculions dans les ténèbres de l’extrême droite.

J’en veux énormément à cette Europe qui aurait pu être une chose formidable, un lien, une puissance mondiale et qui s’est résumée en un déni de la démocratie, une machine à promouvoir le libéralisme économique et l’instrument d’un pays : l’Allemagne.

Peut-être est-il de notre nature de sombrer au plus profond pour rebondir ensuite, j’espère me tromper.

 

 


© 2017 CBS Interactive. All Rights Reserved.

Pourquoi faut-il que les portes dans les films ou les séries soient toujours avec des formes à la noix ? J’ai prix ci-dessus un exemple « gentil » dans Star Trek Discovery où il y a juste une déformation mais je suis en train de me faire une intégrale de Babylon 5 (série géniale) et les portes c’est du n’importe quoi. J’ai même vu des personnages de grande taille devoir se tordre pour passer. En plus elles sont toujours (ou presque) automatiques ! Même les toilettes souvent ! Et je ne parle pas de celles qui rentrent dans le mur du côté de l’espace (que l’on voit par un hublot), ((pas dans Babylon 5)).

Je pense que c’est pour faire moderne ou alors pour qu’elles soient fermées en cas de décompression mais alors une forme à la noix est nuisible trop de joints et moins de résistance.

 

 


Pourquoi je ne soutiens pas les gilets jaunes (même si je suis d’accord certaines de leur revendications).
– Parmi eux une bonne part n’ont pas voté. Comment je le sais ? Ils le disent ! Et réclament plus d’élections où ils n’iront pas !
– La France est un des pays les moins syndicalisés. Combien d’entre eux le sont ?
– Quand il y a eu la loi travail où était-ils ?
– Vouloir moins de taxes et plus de services publics (mais aussi moins de fonctionnaires), la logique m’échappe.
– Une part non négligeable d’entre eux font de l’immigration le bouc émissaire. A quand les juifs, les francs-maçons… ?
– Leur mouvement profite politiquement à qui ? Aux fascistes de l’extrême droite (dixit nombreux sondages).
– Je ne pense pas que ce mouvement soit fondamentalement un mouvement populaire, c’est un mouvement d’individus.
– Combien de gilets jaunes aujourd’hui étaient bonnets rouges d’hier ? Pourtant l’ecotaxe avec ses portiques était une mesure juste de pollueurs payeurs.

Alors bien sur il y a plein de gens sincères parmi eux, mais si avant tout, tous les jours ils s’investissaient dans la vi e publique, politique ! Les avancées de 36 ont été faites par des actions syndicales, politiques. Les réformes sociales issues de CNR de même, ne l’oublions pas .

Rappel les 70% ou presque de députés ont été élus avec 35 % d’électeurs, 22 % abstention au premier tour de la Présidentielle, 51% au premier tour des législatives, 43,4 au second !


Encore une chaîne Youtube que j’adore, son animateur est un électronicien d’un niveau excellent. La spécialité, décortiquer du matériel et expliquer son fonctionnement interne. Quand je dis décortiquer c’est aller jusqu’à décapsuler les circuits, processeurs… pour les étudier au microscope et en déduire leurs principes.


J’aime tout particulièrement la dernière vidéo (à ce jour 😉 ) qui est consacrée au compteur linky. Ce fameux boitier source de tant de fantasmes et de délires. On y découvre un démontage et une analyse en règle du fonctionnement et des composants. Mais ce n’est pas tout de multiples mesures montrent qu’il n’émet quasiment rien ! De même il ne contient pas de bombe incendiaire ou autres jouets du même acabit.

Le niveau des publications, même si des connaissances en électroniques sont évidemment un plus reste, je pense, accessible à la plupart.

Pour la chaîne n elle-même, c’est là : https://www.youtube.com/channel/UCH6ppHEvV3_WIXEwmhv9HEg



Alors là on tombe sur une star du monde brico youtube, un peu plus de 90 000 abonnés ! C’est un artisan généraliste dont les origines sont à chercher dans la plomberie (voir ce qu’il dit de lui sur son site : https://www.ljvs.fr/le-youtubeur/). Je dis star mais plutôt sans les défauts de celles-ci, quelqu’un de chaleureux, d’enthousiaste… En plus de toute évidence un pro très qualifié (si seulement j’avais des gens de cette trempe quand j’ai fait construire 🙁 ). Quand on voit ses installations de plomberie, on bave. En plus il connait ses limites et n’hésite pas à faire intervenir des collègues quand il le faut. 

En ce qui concerne youtube, sa chaîne a un contenu assez varié (tutos, présentation de matériel, visite de chantiers, salons…). C’est bien filmé, dynamique et d’un apport certain en compétences. Je ne loupe pas une seule de ces vidéos. Ce que certains pourraient reprocher (pas moi car il reste objectif) ce sont les présentations des produits de ses sponsors. Je dois préciser que ce n’est pas du téléachat, les avis sont motivés et les choses très claires sur l’origine du matériel, le support éventuel par une marque…

D’ailleurs personnellement je cherche ce genre d’avis fait par des gens qui utilisent vraiment le matériel, cela m’éclaire sur mes propres choix. Bon je suis obligé de mettre une cuvette pour recueillir la bave qui coule quand je regarde les outils dont il dispose, mais c’est un pro. 

Le vieux (con) que je suis est parfois un peu énervé par son langage (bichons, ma caille…) mais issu de l’école des années 60 j’ai des circonstances atténuantes non ?  

En résumé LJVS fait indubitablement partie de mon top 5 youtube 

Alors l’indispensable lien vers sa chaîne : https://www.youtube.com/channel/UCxiqy-VOYw6uBE4raFCz4Ow/featured et un petit exemple de ces vidéos :


Quelle ne fut pas ma surprise de lire en page 86 de Marianne du 23 au 29 novembre 2019 de découvrir la carte blanche donnée à Emma Van Der Hecht.

Le sport ne m’intéresse pas, je n’avais que peu de « chances » de découvrir que la 14 octobre dernier à Los Angelès Rachel McKinnon est devenu championne du monde de cyclisme sur piste ! Non, il ne manque pas un e à devenu en effet le champion du monde féminin est transsexuel non opéré. J’entends par là (j’avoue être quand même très sourd par là 😉 ) que il se sent femme dans sa tête et uniquement là. Globalement cela ne me gène pas. Sauf que ayant encore toutes ses hormones mâles il a encore tous les particularismes physiques de ce sexe !

Cette personne est accessoirement prof de philo, j’espère qu’il n’enseigne pas l’éthique…

La troisième de la compétition a eu l’outrecuidance de rappeler sur Twitter qu’il s’agissait de championnats féminins  et que c’était injuste. Bien vite elle fut traitée de bigote transphobe . Elle s’est excusée pour faire cesser les attaques.

J’ai vraiment l’impression d’être un vieux con avec une envie de dire :  » c’était mieux avant « . Rassurez vous ce n’était pas mieux, nous tombons simplement d’une aberration (l’homophobie) à une autre.

Au nom de la liberté nous ne pouvons tout admettre et surtout pas que la liberté de certains nuise à d’autres. 

Biologiquement nous sommes deux sexes différents et certes dans le sport l’esprit, la force de caractère… ont leur place mais le physique est quand même souvent prépondérant. Quelle chance à une femme face à un homme (biologique, il faut hélas le préciser) sur un vélo ? Je parle naturellement entraînés aux mieux l’une comme l’autre ;).    

Bon, l’article se termine sur un homme de 69 ans qui, aux Pays-Bas, demande au tribunaux de modifier sa date de naissance car il se sent vingt ans de moins

Nous vivons une époque moderne…

Résultat de recherche d'images pour "rachel mckinnon podium"


Il parait que les choses vont mieux en en parlant. N’ayant pas grand monde à qui le dire je décide de confier aux électrons ce qui encombre mes pensées. Le but n’est pas d’être lu mais de tenter de vider.

Aujourd’hui la douleur physique est surtout dans les doigts, un fond de migraine aussi. Grande lassitude, pensées noires. Immense ras le bol du boulot. Pas que je sois submergé, au contraire, sensation de ne pas être utile. Peur de ne pas tenir jusque la retraite. 

Bien sur je tiens compte de la situation automnale mais je suis particulièrement déprimé. Mal à m’endormir, mal à me réveiller, énormément de  difficultés à faire les choses, tentation de compenser par des achats (je résiste 😉 ), sensation de tristesse…

Mon psy (que je ne vois plus depuis pas mal de temps) me conseillait la « pleine conscience », sans doute est-ce ça justement le problème. Ma mémoire est telle, ma compulsion analytique si puissante, que le regard que je pose sur le passé et sur l’avenir n’est guère réjouissant.

Bien sur j’ai eu des moments de bonheur mais globalement…

J’échangerai bien quelques dizaines de points de QI contre être comme les autres. Contre aimer ce qu’ils aiment, contre ne pas comprendre mais surtout ne pas chercher à comprendre.

 


Je ne suis pas nationaliste, bien au contraire, mon utopie est plutôt universaliste mais j’adore la devise de notre République. 

Elle n’est devenue devise officielle qu’en 1848 même si les trois termes ont été inscrits sur les monuments de la commune de Paris en 1793 mais accompagné de mots supplémentaires :

Devise mentionnée aussi dans un discours de Robespierre en 1790. Mais pour plus d’informations historiques il y a wikipedia 🙂 

Peut-être est-ce naïf mais je pense sincèrement que si tous les jours nous appliquions cette devise le monde serait sans doute plus agréable et vivable pour toutes et tous.  En effet d’entrée toute xphobie, toute discrimination est bannie par ces termes. Je pense même que il y a une limitation des abus qui peuvent être faits du premier précepte : Liberté. La liberté il est facile d’en abuser mais elle vient se modérer par l’Egalité et la Fraternité.

L’Egalité je la prends au sens d’équivalence, littéralement de même valeur. En effet être totalement égaux nous rendrai identiques hors nous sommes variété et devons pouvoir le rester.

La Fraternité risque par son côté masculin (même si le mot est féminin 😉 ) d’irriter certaines ou certains. Pour moi, sa majuscule fait fi du genre. Comme je le fais pour presque tout dans ma vie.

Si seulement nous avions un hymne au niveau de notre devise. Qu’elle est obsolète cette Marseille par bien de ses aspects…


Cernunnos

Parler d’état providence est presque devenu une insulte. J’en suis désolé car pour moi c’est le propre de tout état que d’être la providence, le dispensateur, le recours… pour tous ses citoyens. 

Le libéralisme économique veut que chacun se débrouille en fonction de ses capacités, de ses soit-disant mérites ! Moi je pense le contraire ! 

Prenons la France, comment ne pas trahir au moins deux des termes de sa devise, égalité et fraternité en étant dans le chacun pour soi ? Le but absolu est que chacun puisse avoir le meilleur, quelque soit son origine, son parcours ! Nous avons tous des possibilités, des capacités différentes, les circonstances, les accidents de la vie établissent notre diversité. 

C’est le rôle de l’état de compenser ces inégalités, c’est le rôle des politiques de toujours chercher à ce que notre vie soit meilleure. C’est, à mon avis, même le seul but qu’ils doivent avoir : faire un monde meilleur. 

Nous devons quitter le mode de pensée très lié aux religions dites du livre qui veut que tout doit ce payer, que l’on doit recevoir selon ses mérités (et que selon ceux-ci), même que la récompense n’est qu’issue de la souffrance. Non, notre société dispose des outils (et disposera encore bien plus demain) permettant de faciliter le vie, de réduire le travail. 

Bien sur cela n’est possible que si une condition est réalisée : la partage. Si 1% de la population dispose de 80% des ressources financières cela ne peut marcher évidemment. Attention je ne dis pas qu’il est mal d’avoir – un peu- plus que les autres, d’être raisonnablement plus riche. Mais quelle est l’utilité de disposer d’une fortune qui permette de dépenser des centaines, des milliers de fois plus que ce que l’on peut raisonnablement dépenser ? N’y a-t-il pas d’autre moyens de se sentir bien qu’en ayant une dizaine de voitures de luxe, un yacht de 100 m ? Est-ce cela avoir réussi ? Ou est-ce que les autres disent de vous : « c’est quelqu’un de bien » ou « ce qu’il fait c’est génial  » ? 

Par des échelles de rémunérations justes ( je suis généreux, je vois bien  des écarts maximum de 1 à 20 entre les plus basses rémunérations et les plus hautes), une imposition juste permettant si nécessaire de maintenir cet écart nous pourrions dégager une masse suffisante pour rééquilibrer la société. 

Ceci n’est qu’un début, dans d’autres articles je compléterai notamment avec des principes de non profit sur l’indispensable par exemple.


Citation au hasard

La publicité pousse les gens à ne pas se fier à leur jugement ; elle leur apprend à être stupides.

— Carl Sagan
%d blogueurs aiment cette page :